Dix lauréats pour le concours « Redonne une seconde vie à un objet de ton quotidien » !

Accueil / Actualités/ Dix lauréats pour le concours « Redonne une seconde vie à un objet de ton quotidien » !

Classe de CE2-CM1 de Madame LYONNET de l’école Saint-Louis la Salle à Saint-Etienne

 

Le coffre-Jardinière scolaire – Ecole le Bréat

Dans le cadre de la semaine du développement durable, un concours avait été  lancé sur l’Espace Numérique de Travail des écoles de Saint-Étienne Métropole (ENT) à destination des élèves du CE1 au CM2, en partenariat avec la Fête du Livre de Saint-Etienne.

La thématique du concours portait sur l’anti-gaspillage « Redonne une seconde vie à un objet de ton quotidien  » en écho avec la loi anti-gaspillage qui va entrer en vigueur au 1er janvier 2022.  La priorité de cette loi est de changer notre quotidien en profondeur. Et concrètement ça donne quoi ?

  • Sortir du plastique jetable
  • Mieux informer le consommateur
  • Lutter contre le gaspillage de nos ressources
  • Agir contre l’obsolescence programmée
  • Mieux produire

L’objectif de cette loi est la fin de la mise sur le marché des emballages en plastique à usage unique d’ici 2040.

Pour en revenir à notre concours, dix projets ingénieux ont été retenus ! Les élèves ont su réinventer leurs objets du quotidien et proposer de nouvelles utilisations ludiques, intelligentes et pédagogiques !

Nous adressons toutes nos félicitations aux 10 classes lauréates qui sont :

  • l’école primaire publique des Vernes à Rive de Gier ; la classe CE2-CM1-CM2 : 1er prix avec la « Fleur Lampe »
  • l’école élémentaire publique Le Bréat à Saint Victor sur Loire ; la classe de CM2 : 2ème prix avec le  » Coffre jardinière scolaire », et la classe de CM1 avec  » Pour faire un livre cache tout »
  • l’école primaire privée La Salle à Saint-Etienne ; la classe de  CM1  : 3ème prix avec le  » Babycarton  » et la classe de CE2-CM1 avec le  » Distributeur de gel « ,
  • l’école primaire publique Beaulieu à Saint-Etienne ; la classe de CE1, avec la «  Guirlande »
  • l’école primaire publique Pilat à Saint-Chamond ; la classe de CP-CE1 avec le  » Trophée enchanté  » et la classe de CE2-CM1-CM2 avec les   » Musiclés « 
  • l’école primaire publique Victor Elie Louis à Genilac ; la classe de CE1 avec l’  » Etui à feutres et crayons de couleurs « 
  • l’école élémentaire publique Verlaine à Saint-Chamond ; la classe de CE2 avec le  » Pot à crayons ».

Le saviez-vous ? Saint-Étienne Métropole, qui collecte et valorise vos déchets au quotidien, développe de nombreuses actions pour vous aider à en réduire la quantité. Déchèteries, collecte du verre et des textiles, compostage… Retrouvez-les toutes sur ce lien :

https://www.saint-etienne-metropole.fr/preserver-recycler/gestion-des-dechets/saint-etienne-metropole-vous-aide-reduire-vos-déchets

https://www.youtube.com/watch?v=DteIy8SmVU0

 

Ci dessous, le texte de présentation de la création de la Fleur-lampe des élèves de la classe de l’école des Vernes à Rive de Gier

 

LA FLEUR-LAMPE

Chers juges, nous allons vous présenter ce que nous avons fait en classe pour participer à votre concours. On aurait aimé tout vous montrer, mais vous ne verrez qu’une réalisation (avant/après). Voici les étapes de notre travail.

1-VOTE :
On a décidé de participer au concours Permacité en votant lors d’un conseil de coopération, on était unanime.

2-LE MATÉRIEL A DÉTOURNER
Certains élèves et la maîtresse ont amené des objets cassés ou des emballages : boîte d’oeufs, de lait, casque de vélo cassé, robe tachée, passoire abîmée…

3- L’ANTICIPATION
Par groupe, on a choisi un objet ou un emballage à détourner et on a dessiné nos idées, un plan et le matériel dont on avait besoin.

4- LA RÉALISATION
La maîtresse a amené les outils demandés et a réalisé ce qui était dangereux (cutter et perceuse). Mais pour le reste, on était autonome, parfois on devait changer nos plans car on avait changé d’avis, ou car on n’ avait pas pensé à tout. En tout, on a réalisé huit objets (une boîte à insectes, un service pour café, une bouteille-spirale,une boîte pour mouchoirs en tissu, une lanterne, une lampe-passoire, une lampe -fleur et un accroche téléphone pour prise haute).

5-LE CHOIX
Comme plusieurs projets nous plaisaient vraiment, on les a présentés aux autres classes pour qu’elles votent et c’est la fleur-lampe qui a gagné.

6- EXPLICATION DE l’ OBJET RETENU; LA FLEUR-LAMPE.
Pour faire une lampe en forme de fleur, on avait un ballon_frisbee orange (appelé Phlat Ball dans le commerce). On voulait ouvrir le ballon pour faire un abat-jour. Comme il était cassé, c’était facile, on a fini de l’ouvrir en le découpant. Puis on a demandé du matériel à la maîtresse (colle, vernis, cutter, fil/douille récupérés.). Pour recouvrir les pétales, on a collé du papier décoré puis on a verni (côté après côté, sinon ça colle!). Après, on a enlevé le centre du ballon pour faire un trou et faire passer la douille, c’était plus simple qu’on pensait. Puis on a fait passer le fil, la douille et on a vissé l’ampoule. Comme le fil était court et qu’il y avait une prise, on ne pouvait plus en faire un abat-jour à suspendre au plafond, alors on a voulu faire une fleur avec une tige. On a ramassé un bâton de bois pour faire la tige. Il était déjà fendu alors on a fait passer le fil dedans. Pour la feuille, on a découpé un ancien buvard, qu’on a punaisé derrière le bâton.

Notre création finale s’appelle la « fleur lampe ».
Les ce2 cm1 cm² de l’école des Vernes à Rive de Gier

 

La fleur-lampe avant                                                                    La fleur-lampe après